Amis du Vieux Saint-Claude - Jura

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Amis du Vieux Saint-Claude - Jura

Actualités

Envoyer Imprimer

Assemblée générale

Jeudi 9 novembre à 18 h - salle de l'ESAT 34 rue du Pont Central

Recherches sur l'histoire des jardins

Le groupe de recherche constitué à l'automne 2016 poursuit ses travaux et fait appel à vos souvenirs à l'aide du questionnaire ci-joint. Les résultats seront restitués lors des Rencontres de l'histoire locale le 3 mars 2018.

A télécharger :
FichierTaille de fichier
Télécharger ce fichier (Questionnaire 07.17.pdf)Questionnaire 07.17.pdf91 Kb
Mise à jour le Mercredi, 18 Octobre 2017 06:58
 

Prochaine séance

Envoyer Imprimer
Saint-Claude mardi 5 décembre – 18 h 15 -  café de la Maison du Peuple
 
Conférence de Roger BERGERET et Lysanne CORDIER
L'industrie diamantaire à Saint-Claude (1914-années 2000), grandeur et déclin
 
A télécharger :
FichierTaille de fichier
Télécharger ce fichier (calendrier 2017-2018.pdf)calendrier 2017-2018.pdf55 Kb
 

Le Bulletin 2017

Le bulletin 2017 est paru :

un dossier "1939-1945 : histoires singulières"  et de nombreux autres articles (88 p.).
Il est disponible au prix de 12 € (franco 15 euros).  

Epuisé

Au sommaire : 

Actes des 6èmes Rencontres de l’histoire locale : 1939-1945 histoires singulières

- Jean-Claude SIMON        Jean Simon (1921-1944), une vie d’engagement, de la JOC au SOE      

- Jean-Claude BONNOT     La Milice à Saint-Claude                                                             

- Louis MARTIN – V. BLANCHET-ROSSI    Le Principal du collège dans la guerre 

- Roger BERGERET             Réfugiés juifs et filières diamantaires à Saint-Claude     

 pendant la Seconde Guerre mondiale

- Denis BEPOIX                   Le cinéma pendant la guerre 1939-1945                                       

- Paul CRETIN-MAITENAZ    Chronique d’une municipalité frontalière sous l’Occupation: Bois d'Amont          

- Jean-Paul BERROD             Les relations Saint-Claude / Genève avant et après 1536

Marie-Paule RENAUD       Six lettres inédites de dom Paul Benoît, auteur de l’Histoire de l’abbaye et de la terre de Saint-Claude                            

Jean-Louis REFFAY           Un bagnard sanclaudien ou la triste histoire de Reffay Félix Ulysse

Véronique BLANCHET-ROSSI        Joseph Eléonor Mandrillon et les premier photographes  professionnels à Saint-Claude (1880-1919)                                                                  

Yvan LACROIX                  Quand le Père Noël remplit sa hotte dans le Jura                     

 

 

Dernière lettre mensuelle

Envoyer
 

Conférence du 3 octobre 2017

Marc FORESTIER : Le docteur Napoléon Bavoux (1817-1893), maire de Lajoux et de Saint-Claude, député du Jura

            Hasard du calendrier, il revenait pour la deuxième année consécutive à Marc Forestier d’ouvrir la saison de conférences des Amis du Vieux Saint-Claude, avec toujours le même succès d’audience. Cette année, le bicentenaire de la naissance de Napoléon Bavoux lui donnait l’occasion de restituer le parcours de cette figure de la vie politique du Haut-Jura. Nous reproduisons ci-après le résumé détaillé fourni par le conférencier.

Maire de Lajoux, puis maire de Saint-Claude, avant de devenir député du Jura, le docteur Napoléon Bavoux (1817-1893) est une figure politique du Haut-Jura au XIXe siècle.

Il est né voici deux cents ans, aux Molunes, le 7 avril 1817, dans la ferme construite à Laiziat par son père, qui fut cultivateur, charpentier, marchand lapidaire, fabricant de fromages sur les alpages de la Regade et la Combe à la Chèvre, marchand de fromages et maire de la commune à plusieurs reprises. Sa mère, Marie Françoise Regad-Pellagru, est originaire des Parisettes, dans la Combe de Mijoux. Avant-dernier d’une fratrie de onze enfants, Napoléon part faire ses études de médecine à Paris, grâce au soutien de son beau-frère, Claude-Marie David, marchand lapidaire originaire de Lajoux, établi à Paris. De retour aux Molunes en 1841, le docteur Bavoux parcourt les hautes combes et la Valserine à cheval, à la rencontre de ses patients. (.../...)
Marc Forestier