Amis du Vieux Saint-Claude - Jura

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil

Dernière lettre mensuelle

Envoyer
 

Conférence du 3 octobre 2017

Marc FORESTIER : Le docteur Napoléon Bavoux (1817-1893), maire de Lajoux et de Saint-Claude, député du Jura

            Hasard du calendrier, il revenait pour la deuxième année consécutive à Marc Forestier d’ouvrir la saison de conférences des Amis du Vieux Saint-Claude, avec toujours le même succès d’audience. Cette année, le bicentenaire de la naissance de Napoléon Bavoux lui donnait l’occasion de restituer le parcours de cette figure de la vie politique du Haut-Jura. Nous reproduisons ci-après le résumé détaillé fourni par le conférencier.

Maire de Lajoux, puis maire de Saint-Claude, avant de devenir député du Jura, le docteur Napoléon Bavoux (1817-1893) est une figure politique du Haut-Jura au XIXe siècle.

Il est né voici deux cents ans, aux Molunes, le 7 avril 1817, dans la ferme construite à Laiziat par son père, qui fut cultivateur, charpentier, marchand lapidaire, fabricant de fromages sur les alpages de la Regade et la Combe à la Chèvre, marchand de fromages et maire de la commune à plusieurs reprises. Sa mère, Marie Françoise Regad-Pellagru, est originaire des Parisettes, dans la Combe de Mijoux. Avant-dernier d’une fratrie de onze enfants, Napoléon part faire ses études de médecine à Paris, grâce au soutien de son beau-frère, Claude-Marie David, marchand lapidaire originaire de Lajoux, établi à Paris. De retour aux Molunes en 1841, le docteur Bavoux parcourt les hautes combes et la Valserine à cheval, à la rencontre de ses patients. (.../...)
Marc Forestier