Actualités

Recherches sur l'histoire des jardins : Le groupe de recherche poursuit ses travaux et fait appel à vos souvenirs Participez >

Conférences

Calendrier complet des prochaines conférences des Amis du Vieux Saint-Claude  

Publications

Toutes les publications disponibles sont présentées en ligne. Pour les commander, téléchargez le bon de commande >>

Adhésion

Soutenez l'association et obtenez de nombreux avantages :
Les avantages de l'adhésion >

 Les conférences ont lieu le 1er mardi du mois à 18 h, d'octobre à juin, en général salle Bavoux-Lançon 24 rue Rosset à Saint-Claude. Elles sont ouvertes à tous.

 

 

Conférence du mardi 5 octobre 2021

Jean-Claude BONNOT : Jean Duhail et Joseph Kemler, deux héros de la Résistance jurassienne

C’est avec grand plaisir, bien qu’en jauge limitée, que les Amis du Vieux Saint-Claude accueillaient pour la troisième fois Jean-Claude Bonnot, historien dolois auteur de nombreux ouvrages consacrés à des aspects méconnus de la 2ème Guerre mondiale dans le Jura. Son dernier essai[1], paru en pleine pandémie en 2020-2021, revient en détail et à l’aide de nouvelles sources sur l’Opération Frühling menée par la 157e division de la Wehrmacht, à l’origine de la rafle du 9 avril 1944 à Saint-Claude. Il en avait livré aux AVSC en 2019 une première approche, centrée sur l’action de Klaus Barbie dans le Haut-Jura, lors d’une conférence publiée en 2020.[2] Il s’est cette fois intéressé de plus près à deux de ses principaux adversaires et victimes, deux chefs de la Résistance haut-jurassienne d’âge mûr, tous deux arrêtés le 11 avril 1944 puis torturés par Barbie, et qui ont comme autre point commun de ne pas être originaires de la région : Jean Duhail, plus connu localement sous son nom de guerre Commandant Vallin, et Joseph Kemler.  

Jean Duhail, né au Havre en 1905, était un brillant militaire de carrière passé par l’infanterie coloniale, affecté à l’intendance après une grave blessure reçue au combat en juin 1940. Malgré ses charges familiales (il est père de 4 enfants), il démissionne de l’armée fin 1943 pour rejoindre la résistance et arrive début mars 1944 dans le Haut-Jura pour réorganiser les maquis. Il est exécuté à Viry le 13 avril, en évitant des représailles aux habitants. Son souvenir est perpétué par sa tombe à Viry et une stèle édifiée à Saint-Claude en 1967, lorsque le nom de Commandant Vallin fut donné à la nouvelle rue desservant la Cité Chabot.

Joseph Kemler, né à Lyon en 1888 dans une famille d’origine alsacienne, était lui un civil qui s’était illustré pendant la 1ère Guerre mondiale, deux fois cité à l’Ordre de l’armée. Capitaine de réserve, il est rappelé en 1939 et capturé en 1940 ; envoyé en Oflag, il est libéré en octobre 1942 en tant qu’ancien combattant et affecté au Service du ravitaillement du Haut-Jura, où il est par ailleurs chargé d’organiser l’Armée Secrète sous le pseudonyme de Jomarc. Mort sous la torture à l’Hôtel de France, peut-être brûlé aux Fournets, son corps ne fut jamais retrouvé.

.../...

A l’issue de cette conférence dense et bien documentée, dont le texte complet figurera dans le bulletin 2022 des AVSC, des auditeurs ont pu poser quelques questions ou apporter leur témoignage, permettant ainsi de préciser certains points, notamment au sujet des événements de Viry.

[1]  1. Jean-Claude BONNOT, Opération Frühling - Haut-Jura avril 1944.- Besançon, Cêtre, 2020, 246 p. : ill. Prix 20 €

[2] Jean-Claude BONNOT, « Klaus Barbie dans le Haut-Jura, avril 1944 », Les Amis du Vieux Saint-Claude n°43, 2020, p. 67-78.