Actualités

Recherches sur l'histoire des jardins : Le groupe de recherche poursuit ses travaux et fait appel à vos souvenirs Participez >

Conférences

Calendrier complet des conférences des Amis du Vieux Saint-Claude pour l'année 2018 - 2019 

Publications

Toutes les publications disponibles sont présentées en ligne. Pour les commander, téléchargez le bon de commande >>

Adhésion

Soutenez l'association et obtenez de nombreux avantages :
Les avantages de l'adhésion >

Conférence du mardi 2 avril 2019

Jean-Claude BONNOT : Avril 1944 : Barbie à Saint-Claude

Grosse affluence pour la conférence d’avril, à quelques jours des commémorations des évènements d’avril 1944 dont Jean-Claude Bonnot, auteur de plusieurs ouvrages sur la période 1940-1945 dans le Jura, était venu nous entretenir. Ces évènements sont sans doute bien connus localement, encore que pas toujours bien contextualisés, mais l’ouverture récente (fin 2015) des archives des procès intentés à Klaus Barbie en 1952 et 1954 devant la justice militaire de Lyon a permis à l’auteur de se référer à des sources judiciaires s’appuyant sur des témoignages d’autant plus fiables que recueillis de façon contradictoire parmi l’ensemble des protagonistes et peu de temps après les faits.

Son propos était donc focalisé sur le parcours avéré de Klaus Barbie dans le Haut-Jura pendant la dizaine de jours qui suivent la mise en état de siège du secteur, à partir du 7 avril. Il n’est pas question ici d’en donner le détail, fort bien exposé par Jean-Claude Bonnot et que le lecteur intéressé pourra retrouver dans l’article à paraître dans le bulletin 2020 des AVSC. Rappelons, comme il l’a fait en préambule, que la venue à Saint-Claude de Barbie, chef régional depuis février 1943 de la section IV de la Sipo-SD (communément appelée Gestapo) basée à Lyon, s’est faite dans le contexte de la vaste opération de représailles contre les maquis de l’Ain et du Jura, ainsi que contre les populations civiles qui étaient soupçonnées de les soutenir, lancée début avril sous le nom d’opération Frühling – printemps en allemand. Celle-ci, placée sous la direction du général Pflaum,  associait la 157ème division de la Wehrmacht, chargée en principe de l’aspect militaire, à la Gestapo et ses auxiliaires français, chargés du renseignement et de la répression, avec à leur tête K. Barbie. Il est à souligner qu’une première opération de ce type, baptisée Korporal, avait déjà affecté le Haut-Bugey en février 1944 et que des groupes de GMR (Groupes mobiles de réserve institués par le gouvernement de Vichy) avaient été déployés dans la région en mars suite à un appel du sous-préfet A. Gilles.

Ce sont donc plus de 5800 hommes, allemands et alliés, qui investissent le secteur de Saint-Claude le 7 avril .../...

Véronique Blanchet-Rossi

Mardi 7 mai 2019 – 18 h 15 
Salle Bavoux-Lançon rue Rosset
 
Georges LAMBERT : Le climat du Jura au fil des âges
 
 

Le Calendrier complet des conférences 2018-2019 sur l'histoire et le Patrimoine de Saint-Claude et du Haut-Jura
En collaboration avec les Archives municipales de Saint-Claude